samedi 24 août 2013

Le salon du livre insulaire à Ouessant


Voilà un billet bien difficile à écrire... En effet, partie pour un salon du livre insulaire, je suis tombée amoureuse d'une île, et si nous avons passé un peu de temps au salon du livre nous avons surtout arpenté les chemins buissonniers, accompagnées par les mouettes, le vent... et un soleil estival que je n'imaginais pas si intense une fin août ici. Alors, au lieu de passer deux jours avec un ciel comme ça (la photo a été prise à l'aller) :


l'ambiance a été franchement estivale, avec ces paysages :


Alors bien sûr, difficile de résister à l'appel de l'eau qui ici, est partout. Ouessant est une île-navire où l'on ne peut marcher longtemps sans voir la mer tant et si bien qu'on ne l'oublie jamais. Elle se fait présence constante et l'on passe son temps le nez au vent ou les yeux tournés vers les nuages (n'est-ce pas Moustafette ?) afin de prédire les conditions météorologiques à venir. Les maisons elles-mêmes deviennent plages, avec leurs murs rehaussés de galets ronds ou leurs bateaux au fond du jardin. Les gens y sont bourrus, le parler franc et dédaignant visiblement tout effet de style de type ostentatoire. A imaginer l'hiver ici, je les comprends... Enfin, plus qu'un salon du livre, j'ai découvert ici un lieu, de ceux qui vous habite, que vous y retourniez ou pas. 


Mais pour évoquer le salon du livre où nous sommes allées tout de même... Les allées, comme l'île, n'étaient pas gorgées de monde et nous avons pu flâner tranquillement sans être bousculées (une des hantises du ouessantin lorsqu'il retourne sur le continent...). Nous avons assisté à la remise des prix du concours de nouvelles et entendu une conférence passionnante sur la Tasmanie (par Eric Auphan). Côté achats, ce fut très raisonnable (marcher le nez au vent ne coûte rien et empêche de lire...). Et comme je sais que vous êtes nombreuses à boire du thé, voilà un lieu fort sympathique pour une pause :


Je sais, j'ai peu parlé de livres, mais je vais bientôt me rattraper puisque je suis plongée dans le dernier Sylvie Germain, acheté dès mon retour sur le continent (il fallait bien ça pour ne pas reprendre immédiatement la mer, direction plein ouest...). Bon we à vous !

PS : merci à celles qui sont venues mettre un petit mot sur mon billet précédent, ce billet leur est dédié ;-)

20 commentaires:

  1. Tu me donnes des envies d'escapades!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Cristie : je comprends... en rédigeant le billet, j'avais envie de repartir ;-) Bon we !

      Supprimer
  2. Bonjour Margotte, même la photo avec le ciel "plombé" donne des envies de voyage. Je ne connais pas du tout l'île d'Ouessant. Pourquoi pas un jour, j'irais peut-être. Bon samedi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Dasola : si tu as l'occasion d'y aller... mais peut-être ne faut-il pas trop le dire ;-) Bon we !

      Supprimer
  3. Dasola m'a précédée, la première photo est superbe. Je ne connais pas Ouessant, tu me donnes envie d'y aller. La lecture de Sylvie Germain est prévue pour très bientôt chez moi :-))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Aifelle : on va pouvoir comparer nos avis sur Sylvie Germain alors... Après un début un peu lent, le livre tient finalement ses promesses, au point que je l'ai déjà bientôt terminé !

      Supprimer
  4. Pas de livre certes mais une furieuse envie d'un bol d'île !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Dominique : j'en reprendrais bien un, de bol d'île !...

      Supprimer
  5. Tu te souviendras longtemps de ce salon: une bien belle visite!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Mango : c'est sûr, je vais m'en souvenir !

      Supprimer
  6. Comment ne pas tomber amoureuse d'une île où il se passe en plus un salon du livre insulaire ?
    tU ME DONNES ENVIE DE METTRE LES PIEDS SUR CELLE6CI ! Zut, je ne recommence pas en minuscules!!!!
    Bon dimanche !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Enitram : l'association des deux porte à l'enthousiasme, c'est vrai ;-)

      Supprimer
  7. Merci pour ce beau compte rendu ;-) Moi je ne connais pas cette île. Mais mon île bretonne préférée s'est l'île de Bréhat !!!!
    Hors sujet : Je te comprends Pascal Quignard c'est vraiment un auteur à l'écriture splendide ;-)
    Sylvie Germain j'ai envie de la relire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Malice : je ne connais pas Bréhat qui est très belle paraît-il, dans un style bien différent de Ouessant. Jusqu'à présent, Groix avait ma préférence, la voilà détrônée...
      Et relire Sylvie Germain est une activité que je pratique régulièrement ;-) Bonne soirée !

      Supprimer
  8. Aujourd'hui, le nez pointé vers le ciel, je me dis qu'on a bien fait d'emmagasiner tout ce bleu... mais comme dirait Régine, je suis sûre que le soleil est déjà revenu sur Ouessant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Moustafette : le ciel, ce soir, est gris à Rennes... et je ne sais pas si le temps tournera aussi vite qu'à Ouessant ! Quant à Régine, elle me manque déjà ;-)

      Supprimer
  9. Génial!!! Génial, tu restitue super bien l'ambiance ouessantine (je n'y ai pas mis les pieds depuis 10 ans au moins), comme je t'envie Margotte...Merci pour les jolies photos

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Galéa : il y a eu symbiose entre cette île et moi ;-) De rien pour les photos, j'étais contente d'en faire profiter et d'y rester encore un peu...

      Supprimer