samedi 2 août 2014

Lectures estivales (2) - Kaiken de Jean-Christophe Grangé


Je pense pouvoir me dispenser de présenter J.C. Grangé. Adaptés au cinéma, certains de ses romans ont fait sa notoriété, je pense par exemple aux Rivières pourpres ou au Concile de pierre. Pris à la bibliothèque, Kaïken, son dixième roman, a été publié en 2012. On y retrouve le héros récurrent de l’écrivain, Olivier Passan. Celui-ci, marié à une japonaise, va se trouver confronté à deux affaires en même temps. La première, particulièrement atroce, est liée à un serial killer surnommé « L’accoucheur » parce qu’il s’attaque aux femmes enceintes. Passan en a fait une affaire personnelle car il est persuadé d’avoir mis la main sur le meurtrier mais n’a pas les preuves pour le faire enfermer. La deuxième concerne la famille du policier. En effet, alors que son couple est au plus mal et qu’il vient de quitter le foyer familial, un cadavre de singe est trouvé dans son frigo. Ensuite, c’est du sang qui est retrouvé dans sa douche, sang prélevé sur ses enfants. Tout d’abord convaincu de la culpabilité de l’accoucheur, Passan va devoir déployer toute son énergie pour, dans un contexte difficile pour lui, faire face à ces deux affaires. L’une d’elle le ramènera sur les traces de son mariage, au Japon, d’où le titre du roman : un kaïken est un couteau traditionnel japonais qui servait aux femmes de samouraïs à se suicider.
 
Mon avis
Un bon thriller, qui se lit d’une traite et sans faiblir. Les deux affaires entremêlées rendent le roman particulièrement addictif. Le personnage principal, Passan, est assez attachant et malgré certains côtés un peu caricaturaux, on s’embarque à sa suite. Le personnage de son associé, Fifi, est également intéressant, et on aimerait le voir plus présent. Cela sera peut-être le cas des romans suivants que je n’ai pas lus. Un bon polar d’été donc, à lire toutes portes fermées….

 Extrait
Fifi, alias Philippe Delluc, s’exécuta. Oliver l’observa en douce. Tignasse oxygénée, cicatrices d’acnée, piercing au coin des lèvres. Son col ouvert laissait entrevoir la gueule d’un dragon fiévreux qui lui dévorait le bras et l’épaule gauches. Aujourd’hui encore, après trois ans d’équipe, Passan se demandait comment un lascar avait pu survivre aux dix-huit mois réglementaires de l’ENSOP, aux entretiens de motivation, aux visites médicales…
Mais le résultat était là. Un flic capable d’atteindre une cible au .9mm à plus de cinquante mètres en utilisant indifféremment la main droite ou la gauche, comme de passer plusieurs nuits successives à éplucher des fadettes sans manquer une ligne. Un lieutenant à peine âgé de trente ans qui avait déjà essuyé le feu au moins cinq fois sans reculer. Le meilleur second qu’il ait jamais eu.

Catégorie polars

28 commentaires:

  1. un auteur que j'ai beaucoup aimé à ses débuts et puis que j'ai cessé de lire, donc je note

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Dominique : idem pour moi, ce passage à la bibliothèque a été l'occasion de le retrouver...

      Supprimer
  2. ah oui en effet, il a l'air intéressant, ce second :-)

    RépondreSupprimer
  3. C'est un auteur que je n'ai jamais lu, tu me donnerais presque envie :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Aifelle : tu n'as pas vu les films non plus ? Tu peux commencer par "Le vol des cigognes", une valeur sûre !

      Supprimer
  4. De quoi frissonner de peur, à défaut de chaleur.....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Alex : oui, il est assez effrayant et peut occuper en temps de pluie ;-)

      Supprimer
  5. Il faudrait que je me remette aux thrillers !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Cristie : ah bonjour ! cela faisait longtemps... et je viens de voir que tu es sur une nouvelle plateforme. Contente de te retrouver. Et pour en revenir aux thrillers, celui-ci est prenant !

      Supprimer
  6. Je l'ai lu l'an dernier, je crois et effectivement, je l'ai lu d'une traite. J'ai bien aimé.
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Bonheur du jour : il a eu le même effet addictif sur toi alors ;-)

      Supprimer
  7. Un tueur qui s'attaque aux femmes enceintes, bigre ! Ce n'est pas ça qui va me ramener à la lecture de polars.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Tania : c'est vrai que c'est du lourd....

      Supprimer
  8. Je n'ai encore jamais lu Grangé, il faudra que je tente.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Odeurs de livres : j'ai vraiment aimé les premiers et je conseille d'ailleurs de commencer par ceux là !

      Supprimer
  9. Un auteur que je lorgne depuis un petit temps dans me décider : un thriller "addictif" comme celui-ci m'y invite bien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Christw : cela peut être un bon moyen pour le découvrir, même si je préfère ces premiers romans.

      Supprimer
  10. Bonjour Margotte! Un blog littéraire concis et clair voilà qui m'nteresse! Un thriller addictif, je note, revenir ici? volontiers. A bientôt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Malou : merci pour cet enthousiasme ;-) A bientôt alors, et bonne soirée.

      Supprimer
  11. Alors très clairement Margotte, depuis Travail soigné de Lemaître que j'ai lu enceinte jusqu'aux yeux, je ne peux plus lire de livres ou de serial killers tuent des femmes enceintes...
    Même avec une épouse japonaise qui aurait pu me tenter, je passe mon tour, je ne pourrai pas le lire ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Galéa : je n'ai pas lu le Lemaître en question... mais je comprends bien ta répulsion. D'ailleurs, depuis ce livre de Grangé, je n'ai pas ouvert un polar !

      Supprimer
  12. Bonjour Margotte, je n'ai lu qu'un JC Grangé sans avoir été convaincue donc je passe pour le moment. Mais ton billet me donnerait envie de lire ce roman... plus tard. Bon dimanche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Dasola : j'avoue avoir été tentée surtout par le lien avec le Japon, de ce point de vue là, c'était vraiment bien. Bonne journée :-)

      Supprimer
  13. ok. Je me suis posée la question pour ce roman... je le lirai donc sans doute!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Violette : il est pas mal, un bon livre d'été ;-)

      Supprimer
  14. Je n'ai jamais été tentée par Grangé...J'ai peut-être tort !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Miss Léo : ce n'est pas mon auteur de polar préféré mais on passe souvent un bon moment...

      Supprimer