lundi 16 mai 2016

Etonnants voyageurs


Samedi 14 mais 2016
Arriver sous un ciel gris/Oublier le froid au salon du livre/Premières dédicaces/Un auteur peu loquace/Des moules frites au chaud//Entendre Mathias Enard parler de boussole et de tapis volants/Tomber sous le charme de l'humour de Leonardo Padura/Une rencontre inattendue//Un film magnifique et terrifiant : La supplication. Tchernobyl, chronique du monde après l'apocalypse.

Mathias Enard
Être émue face à Nancy Huston/Rencontrer des écrivaines sympathiques et souriantes/Avoir une dicace en russe/Bavarder avec plaisir/Être heureuse parmi les livres//Entendre une salle éclater de rire en cœur/ Les anecdotes croustillantes et l'humour salvateur de Yann Queffelec/Avoir loupé une conférence attendue/Se consoler une fois encore au milieu des livres/Des achats nombreux/Rentrer tard et se préparer au lendemain en riant//
Nancy Huston
Les achats de samedi
Dimanche 15 mai 2016
Arriver sous le soleil/Entendre parler, par Tom Cooper, d'un vétéran à qui l'on a volé une prothèse ou comment naît un roman/ Imaginer "les alligators et les voix cajuns"/ Avec Alfred Alexandre, partir dans l'espace caribéen/Une deuxième rencontre inattendue/Entendre un véritable "écrivain qui voyage" : Caryl Férey/ L'imaginer sur les dancefloors/ Avoir envie de lire Condor//
"Atmosphère" au café littéraire
St Malo sous le soleil
 Avoir loupé la conférence avec Nancy Huston/Se promener sous le soleil/Profiter de la compagnie d'une amie/Bavarder en flânant/Manger des glaces/Se laisser porter par une belle journée/Ne plus suivre de programme/ Retrouver Mathias Enard et les tapis de prière avec boussole intégrée/Être peu raisonnable/Une rencontre littéraire avec Caryl Ferey, John Vaillant et Yana Vagner/ Un moment privilégié avec Kim Thuy/ Avoir des souvenirs plein les yeux et la pensée au vent...

Addendum : pour Maggie, les achats du dimanche
(souvent avec dédicace...)

Les achats du dimanche...

27 commentaires:

  1. superbe!
    belle affiche
    belles rencontres
    belle ambiance!
    vivement la retraite que je puisse y aller aussi :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Adrienne : et bien voilà, une autre rencontre inattendue en prévision ;-)

      Supprimer
  2. Beau compte-rendu ! il devait y avoir foule ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Aifelle : oui, il y avait beaucoup de monde, mais c'était pire intra-muros qu'au salon du livre !

      Supprimer
  3. Un jour peut être j'irai (et j'ai le roman de tom Cooper à lire, ça rattrapera)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Keisha : la présentation par l'auteur donnait envie de le lire ! Tu vas sans doute passer un bon moment ;-)

      Supprimer
  4. je me trompe ou l'affiche était moins brillante que d'autres années ?
    En attendant j'ai lu pour me consoler deux romans de voyage et d'exploration qui m'ont emballé NA

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Dominique : non non, tu ne te trompes pas, on a connu des affiches plus inspirées...

      Supprimer
  5. Belle collection d'instants, joliment partagée, merci Margotte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Tania : merci ! ce fut avec plaisir :-)

      Supprimer
  6. Tu étais à la rencontre avec Kim Thuy ? Ben tu ne m'as pas dit bonjour :-(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Sandrine : non non, je l'ai rencontrée au salon, il n'y avait personne, on a donc pu discuter pendant un bon moment. J'ai hélas loupé la rencontre que tu animais, avec bien des regrets d'ailleurs :-((

      Supprimer
    2. oh ben moi aussi, ça m'aurait fait plaisir... et la rencontre s'est déroulée quasi toute seule tant Kim Thuy est prolixe, gaie, ouverte, bref, contente d'être là et de parler de son livre !

      Supprimer
    3. @Sandrine : ça ne m'étonne pas, elle parle avec aisance en effet, même avec les lecteurs, c'est d'ailleurs un plaisir de la rencontrer ! J'espère que l'année prochaine sera enfin l'occasion de se rencontrer...

      Supprimer
  7. Quels achats as-tu faits ? On n'y voit pas bien ! Tu as l'air d'avoir passé de bonnes journées ! J'ai pu entendre M. Enard à l'Escale du livre, d'ailleurs, je suis en train d'écouter Boussole. J'aime beaucoup !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Maggie : il suffit de cliquer sur la photo pour voir ça de près... et le dimanche, j'ai remis ça (2e photo ajoutée juste pour toi !).
      Oh oui, j'ai passé un excellent we :-)

      Supprimer
  8. Bonsoir Margotte, en voyant tes photos, je constate en effet que ta PAL a beaucoup augmenté. Voilà un salon que je ne connais et où j'aimerais bien aller un jour. Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Dasola : oui... elle est maintenant franchement en surpoids... enfin, au moins, j'ai mes lectures pour l'été ;-) Bonne soirée à toi aussi.

      Supprimer
  9. Quel chouette compte-rendu ! (Parmi tes achats, j'ai adoré Les trois lumières.)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Anne : merci :-) J'ai hâte de lire ce petit roman qui a visiblement enchanté toutes celles - et ceux - qui l'ont lu. Bonne journée à toi.

      Supprimer
  10. «Émue devant Nancy Huston» : je le serais sans doute aussi, une écrivaine très intelligente, même si ses derniers ouvrages m'ont déçu.
    Dans une prochaine vague polar, je testerais bien Caryl Ferey.
    Mathias Enard vous a-t-il impressionnée ? Un Goncourt quand même... ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Christw : il a l'air vraiment bien le dernier Ferey, mais j'ai gardé cet achat pour le festival de Lamballe... et mon panier était déjà bien rempli ;-)
      Je n'ai pas été enthousiasmée par M. Enard, malgré le Goncourt et les tapis volants...

      Supprimer
    2. Je fréquente peu les salons de livres, je me demande si je ne préfère pas garder les écrivains à distance afin de les voir conserver l'aura d'un mystérieux prestige, parfois éventée par la confrontation réelle.

      Supprimer
    3. @Christw : oui, je comprends ta démarche, mais ce que j'aime dans les salons, c'est que c'est souvent l'occasion de belles découvertes. Ce festival est particulièrement riche et il met à l'honneur des auteurs peu diffusés parfois. Une année, les auteurs africains étaient à l'affiche, ce fut pour moi l'occasion d'aller vers des romanciers dont je n'avais jamais entendu parler. Les conférences furent passionnantes, engagées, enfin, vraiment, un festival comme je les aime. Cette année fut moins surprenante pour moi mais j'ai quand même passé un excellent we :-)

      Supprimer
    4. Merci de souligner cet aspect-là, c'st important :-)

      Supprimer
  11. Super!! Merci d'avoir partagé tes impressions et ton parcours à travers ce salon ! :-) ça fait envie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Fondant : j'étais contente de partager cet excellent we :-)

      Supprimer