dimanche 22 mai 2016

Les trois lumières de Claire Keegan


     Quelle merveille ce petit roman irlandais ! Commencé hier soir, terminé ce matin au petit déjeuner, il a illuminé le début de ma journée et rarement un titre ne m'aura autant semblé adapté à un livre. Car voici un récit totalement nimbé de silences et de lumière. Tout est suggéré en douceur, y compris lorsque les situations sont dramatiques. 
   Nous sommes dans la campagne irlandaise, à une époque qui paraît presque indéterminée. Un dimanche, par une journée chaude, après la messe, un père conduit son enfant vers une famille inconnue. Écrit à la première personne, le roman nous propose un monde vu au travers du regard de la petite fille tressée qui, sur la route, s'attarde sur "le ciel bleu (...) garni de nuages crayeux". Peu de paroles échangées entre le père et la fille et il en sera de même lorsque la fillette arrivera chez les Kinsella. C'est donc petit à petit, et par hasard, que l'enfant, durant l'été, va découvrir les zones d'ombre qui habitent la maison de ce couple sans enfants. 
   J'ai évoqué au début de ce billet le silence. C'est peut-être ce qui m'a le plus frappée à la lecture de ce roman. A une époque où les flux d'informations - et de paroles - nous ensevelissent sous des propos parfois vides de sens, ce court récit que je qualifierai bien de nouvelle, redonne du poids aux mots prononcés. Peu nombreux, associés à des gestes évocateurs, ils se lestent d'une force aérienne. Voyez cet extrait qui condense la tonalité de ce roman que je vous invite vivement à découvrir :
"Nous plions mes vêtements et les rangeons à l'intérieur, avec les livres que nous avons achetés chez Webb à Gorey : Heidi, What Katy Did Next, La Reine des neiges. Au début, je n'arrivais pas à déchiffrer certains mots compliqués mais Kinsella plaçait son doigt sous chacun d'eux, patiemment, jusqu'à ce que je les devine, puis je l'ai fait toute seule jusqu'au jour où je n'ai plus eu besoin de devenir, et où j'ai continué ma lecture. C'était comme apprendre à faire du vélo : j'ai senti le mouvement, la liberté d'aller à des endroits où je n'aurais pas pu aller avant, et c'était facile."
Claire Keegan
Claire Keegan est membre de l'Aosdána, une organisation irlandaise de promotion des arts. Elle a publié trois ouvrages : L'Antarctique, Les Trois lumières et A travers les champs bleus, un recueil de nouvelle paru en France aux éditions Sabine Wespieser. Elle est traduite de l'anglais d'Irlande par Jacqueline Odin. 

L'avis d'Aifelle (nous avons choisi exactement le même extrait sans nous concerter...) et de Luocine.

48 commentaires:

  1. Un très beau roman, très lumineux, comme tu le soulignes, et pourtant ... Tu cites un beau passage sur ces riens qui font parler le silence dans ce livre, je me souviens pour ma part, de passages sur la fraîcheur de l'eau ! Le recueil de nouvelles est très bien aussi, un peu inégal, mais très bien !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Athalie : j'espère bien lire les deux autres ouvrages qu'elle a publié. Je sais où ils sont à la biblio... alors, une fois l'été venu, je vais pouvoir continuer ma lecture de cette écrivaine. Bon dimanche !

      Supprimer
  2. J'ai beaucoup aimé cette lecture aussi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Aifelle : je vais essayer de retrouver ton billet pour le mettre en lien...

      Supprimer
  3. J'en ai beaucoup entendu parler, mais encore jamais lu...une erreur manifestement!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Choup : tu peux le noter pour l'été ;-)

      Supprimer
  4. j'ai adoré que la simplicité est forte et belle!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Luocine : c'est le plus surprenant dans ce roman. L'histoire est finalement banale mais tout prend de la densité, l'air devient presque vibrant. C'est un vrai coup de cœur pour moi ! Si tu as rédigé un billet, n'hésite pas à m'envoyer le lien que je le mette sur mon billet. Bon dimanche à toi :-)

      Supprimer
    2. http://luocine.fr/?p=1432
      voici le lien

      Supprimer
    3. @Luocine : lien ajouté ;-) Bonne fin d'après-midi !

      Supprimer
  5. En effet, très belle écriture!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Keisha : tout à fait ! un vrai plaisir, du début à la fin.

      Supprimer
  6. Réponses
    1. @Maggie : on peut parler d'un épisode d'autobiographie fictive puisque la petite fille nous raconte son histoire. Est-ce ce que tu voulais savoir ?

      Supprimer
  7. je note pour l'été, pour m'offrir une parenthèse dans le bruit...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Faelys : une lecture parfaite pour décompresser...

      Supprimer
  8. Un petit bijou qui restera à mon panthéon littéraire, ce livre. J'espère que nous aurons l'occasion de découvrir d'autres livres de Claire Keegan !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Anne : oui, le genre de lecture qui reste. Je compte bien lire les deux autres ouvrages de cette autrice.

      Supprimer
  9. ah bon! si c'est si bien que ça, faudra que je note :-)
    merci Margotte!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Adrienne : en plus, si tu disposes de peu de temps en ce moment, il a le mérite d'être très court. Environ 2h de lecture...

      Supprimer
    2. on le trouve en ligne en anglais, j'ai lu, je n'ai pas pu m'arrêter :-)

      Supprimer
    3. @Adrienne : génial, j'adore quand je fais partager comme ça le plaisir de lire un texte :-)

      Supprimer
  10. j'arrive manifestement après la bataille car j'ai l'impression que tout le monde a lu ce livre, tant pis pour moi, je vais le noté et le cherche en médiathèque

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Dominique : je suis arrivée sur le champ de bataille tardivement aussi et par hasard (c'est l'amie qui était avec moi à Etonnants voyageurs qui me l'a conseillé). On trouve tous les livres de C. Keegan facilement en biblio, j'ai vu les trois samedi dernier ;-)

      Supprimer
  11. Devant les avis unanimes, je cherche derechef l'irlandaise à Liège.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Christw : hâte de lire votre billet alors !

      Supprimer
  12. Une lecture qui m'avait déçue, je n'avais pas adhéré au propos et à la poésie de l'auteure.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Alex : les goûts et les couleurs... c'est dommage car il peut procurer un vrai plaisir de lecture. Bonne journée !

      Supprimer
  13. Un bon souvenir, une atmosphère prenante... mais pas un réel coup de coeur. je pense être restée un peu "hors" de l'histoire. Bon vendredi Margotte!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @FondantGrignote : en même temps, les livres à l'atmosphère "forte" sont ceux pour lesquels on pourrait presque dire, ça passe ou ça casse ;-) Bon dimanche à toi.

      Supprimer
  14. Je l'avais aussi beaucoup aimé !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Hélène : il semble avoir fait l'unanimité ou presque.

      Supprimer
  15. moi aussi j'ai aimé... un seul reproche : il est vraiment trop court!! bon week-end!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Violette : j'aime assez ce format nouvelle, n'étant pas une adepte des pavés, sauf sur la plage ;-) bon dimanche à toi.

      Supprimer
  16. Oh mais cette auteur-là, je l'ai inscrite sur ma liste "Lire le monde". Du coup, ton avis confirme ma bonne intuition à son égard. Je partage ton billet sur le groupe Facebook de la liste. Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Sandrine : merci pour le partage sur FB. Je la vois bien dans cette liste "Lire le monde", cette écrivaine :-)

      Supprimer
  17. Ah, l'Irlande !!! Donc, il me le faut !!! Merci Margotte !
    Alors, quel a été ton coup de coeur à St Malo ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Enitram : et bien bizarrement, pas de véritable coup de cœur littéraire cette année. Le coup de cœur est venu du cinéma avec le film magnifique (mais terrifiant) : "La supplication. Tchernobyl, chronique du monde après l'apocalypse". Il est tiré du livre de l'écrivaine Svetlana Alexievitch, Nobel 2015. Il faudra d'ailleurs que je lise le livre...

      Supprimer
  18. Un petit livre que j'ai beaucoup aimé aussi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nadège : je crois qu'il a rencontré un franc succès, et j'ai vraiment hâte de découvrir les autres de cette auteure.

      Supprimer
  19. Réponses
    1. @Tania : il a vraiment tout pour te plaire, ce livre... en plus, il est court. Il peut se glisser facilement entre deux lectures plus consistantes ;-)

      Supprimer
  20. J'avis aimé mais avais été un tout petit peu déçue, peut-être parce que j'en avais lu trop de bien avant ou parce qu'il est un peu court pour moi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Valérie G : ce format (c'est presque une nouvelle...) ne convient pas à tous c'est sûr. Personnellement, j'aime aussi les ouvrages courts car ils n'en sont que plus denses lorsqu'ils sont bien écrits. Bon dimanche.

      Supprimer
  21. Je ne connaissais pas du tout ce petit livre mais la couverture est merveilleuse, plus l'extrait que tu as mis c'est simple, humble et on a envie d'en lire plus, couplé à ton avis c'est sûr que je le mets dans ma wish !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Ambroisie : c'est vraiment un petit livre merveilleux ! et pour moi une écrivaine que je vais suivre, c'est sûr ! Bonne journée :-)

      Supprimer
  22. Tu avais raison, ce roman m'a beaucoup plu. Je suis revenue lire ton billet, guidée par Adrienne, et j'y souscris complètement. Mes impressions rejoignent les tiennes.
    A bientôt pour de nouvelles lectures ? Bonne journée, Margotte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Tania : bonjour. Je réponds très en retard... Je suis contente de lire que le livre a été d'une lecture agréable pour toi. A bientôt peut-être, pour le moment, je suis un peu "loin" de la blogosphère ! Bonne soirée.

      Supprimer