mardi 29 août 2017

Snor de Ragnar Jonasson

     Oyez oyez, lecteurs et lectrices des polars venus du froid ! Vous avez trop chaud ? Rien n'est venu refroidir votre été caniculaire ? Vous transpirez sans l'ombre d'un glaçon à l'horizon ? Votre belle-mère vient d'arriver en même temps que le dernier bulletin météo qui annonce 36° à l'ombre ? Vous préférez la lecture au buzz médiatique ? Vous souhaitez fuir la rentrée et son cortège d'énervé(e)s ? Détendez-vous ! ce nouvel auteur venu tout droit de l'Islande est pour vous ! Je vous garantis avec cette lecture deux ou trois jours frissonnants, entre congères et blizzards polaires. 
   Comme l'annonce le sous-titre du roman, il s'agit d'un "huis-clos à l'islandaise". Il se déroule à Siglufjördur, une petite ville perdue au nord de l'île. Ari Thor, jeune étudiant de l'école de la police vient de terminer ses études. Après un parcours un peu étonnant puisqu'il a suivi des études de philosophie avant de se diriger vers la théologie, il a finalement opté pour le "concret", abandonné l'étude des religions et le voilà fraîchement émoulu de l'école de Reykjavik. Alors que se profile la crise économique, on lui propose un poste à Siglufjördur, poste qu'il accepte, le considérant comme une opportunité face au contexte politique du pays. Quittant sa petite amie qui fait des études de médecine dans la capitale, il se retrouve seul dans une petite ville où chacun se connaît et où il va être surnommé "le révérend". Alors que l'hiver arrive et qu'Ari commence à faire des crises de claustrophobie, deux crimes vont venir perturber la petite ville nordique. Un vieil écrivain œuvrant pour le théâtre local est retrouvé mort après une chute "accidentelle" dans les escaliers et une jeune femme est retrouvée à moitié nue dans la neige, dans son jardin. Alors que la lumière baisse, la tension monte... et un nouvel auteur est né ! La suite des aventures d'Ari Thor est déjà disponible chez La Martinière avec Mörk dont le premier chapitre, proposé à la fin du poche, est plutôt alléchant...

https://bruitdespages.blogspot.fr/2017/07/challenge-litterature-nordique.html

26 commentaires:

  1. Je me demande ce que ça veut dire "snjòr"...(zut j'ai mis l'accent à l'envers ;-))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Adrienne : je me pose la même question, idem pour "Mörk" d'ailleurs. Comment fais-tu pour mettre l'accent sur le o ?

      Supprimer
  2. dans le billet de Sans connivence, je trouve
    à la lecture de "Snjor" ( neige si l'on veut une traduction, et dont le titre original " Snjoblinda" signifie " aveuglement dû à la neige" ... merci à F. pour ces précisions)
    quant à moi, je n'ai pas ressenti le froid...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Keisha : je vais essayer de trouver le billet que tu évoques (je ne connais pas ce blog). Merci pour la traduction ;-)

      Supprimer
  3. Ah oui, j'irais bien prendre un peu le frais....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Alex : attention, prends la couverture 0 degré, il fait vraiment froid ;-)

      Supprimer
  4. Oh ça rafraîchit, en effet ! :-) bon, je ne suis pas trop fan de ce genre, mais je transmets avec soin ton billet à ma môman qui raffole des polars scandinaves ! bonne journée, Tiphanie!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @FondantGrignote : môma va être ravie ;-) Bonne journée à toi aussi Tiphanie (et à bébé bien sûr...) !

      Supprimer
  5. L'auteur était aux Boréales l'an dernier, mais comme je n'avais pas trop entendu parler de lui, je n'ai pas acheté son Snjor. Je pense qu'il est à la bibli, je peux réparer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Aifelle : tu peux le prendre les yeux fermés... J'ai tourné autour un moment avant de me décider, et bien, je n'ai pas été déçue :-)

      Supprimer
  6. Je l'ai acheté aux Quais du Polar de cette année, il était dans une rencontre sur Agatha Christie parce qu'il a traduit ses bouquins en islandais avant de se mettre à écrire. Je le lirai aussi, pour cette année, j'espère !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Anne : et bien ! les copinautes ce matin me font envie, entre les Boréales et Quais du Polar !
      Et je vois que tu sais bien nourrir ta PAL, toi aussi ;-)

      Supprimer
  7. Oh ben dis donc, ton enthousiasme est bien convaincant, ou alors serait-ce l'effet de cette journée particulièrement caniculaire ? En tout cas me voilà bien tentée par cette virée vers les terres islandaises. Je n'en ai pas lu beaucoup en plus, de romans de ces contrées.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @AGirlFromEarth : certains de ces polars venus du Nord sont vraiment extra ! Hier encore, j'ai dû résister à l'achat d'un polar suédois qui vient de sortir. Je ne sais pas, hélas, si je vais résister bien longtemps... Mais pour en revenir à celui-ci, c'est une ambiance vraiment particulière, liée à la neige, qui le rend assez fascinant pour des lecteurs habitant en zone tempérée. De plus, l'histoire du personnage principal est bien campée et l'on a envie de savoir comment il va évoluer. Enfin, tu l'as compris, je résiste à l'envie d'acheter "Mörk" (et un de plus, un...). Bonne journée à toi et aux autres copinautes :-)

      Supprimer
  8. On devrait se faire un système de prêt pour faire tourner les bouquins nordiques au lieu de les acheter tous; mais il faudrait s'engager à ne pas les garder trop longtemps ! Pour ma part je vais publier dans les jours qui suivent deux livres pour le challenge.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claudialucia : super ! j'ai hâte de lire tes billets :-) Je peux voir pour un livre voyageur déjà, cela pourrait être sympathique !

      Supprimer
    2. Si tu en vois un chez moi, demande-le moi; si je ne l'ai pas emprunté, je te l'enverrai volontiers.

      Supprimer
    3. @Claudialucia : idem pour moi, si tu en veux un, je te l'envoie sans pb ;-) Bonne journée à toi !

      Supprimer
  9. j'ai vu ce livre sur les présentoirs mais il ne m'a pas attiré, je vais te faire confiance et le réserver en bibli

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Dominique : j'ai tourné autour un moment avant de me décider... Au final, pas de déception ! Tu ne prends pas trop de risques en réservant en bibli ;-)

      Supprimer
  10. J'avais moyennement aimé et j'ai encore moins aimé la suite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Valérie L : ah mince :-( tu m'inquiètes là, car je vise la suite... Pourquoi, "moyennent aimé", à cause du personnage, de l'intrigue ?

      Supprimer
  11. Pourquoi pas, il pourrait bien me plaire :)

    RépondreSupprimer
  12. J'ai aimé et j'attends la suite en poche ou à emprunter...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Maggie : ah oui ! la suite ! la suite !...

      Supprimer