vendredi 20 octobre 2017

Echo de Ingrind Desjours


     Le problème avec les livres "offerts par le libraire" pour deux ouvrages achetés (en dehors du fait qu'ils nourrissent une PAL déjà en surpoids), c'est qu'ils peuvent se révéler d'un ennui prodigieux ou d'un vide abyssal. Ce petit polar, excellente surprise, ne rentre pas dans les catégories en question ! Je ne connaissais pas du tout cette romancière qui, outre les thrillers, œuvre aussi dans le genre fantastique sous le pseudonyme de Myra Eljundir. Echo, son premier roman, met en place un duo formé par Patrick Vivier et Garance Hermosa. Patrick compose le personnage du flic bourru mais sympathique et fiable (une qualité qui se perd...) : "Patrick ne croyait guère à la psychologie et à toutes ces conneries. Les psychologues étaient partout, dans les écoles, dans les agences de publicité, et maintenant dans la police ! Le monde était rempli de ces parasites qui, au mieux, étaient des incompétents, au pire des manipulateurs".
   Notre quinqua grognon va pourtant devoir enquêter aidé d'une bombe sexuelle, la sexo-criminologue Garance qu'il déteste : "Il avait entendu parler de cette fouineuse qui jouissait d'une telle réputation qu'elle devenait intouchable".
   Jusqu'ici, rien de bien nouveau sous le soleil. Le crime perpétré a visé les frères Vaillant. Beaux, riches mais également riches et pervers, les jumeaux présentaient une émission télévisée qui avait fait flamber l'audimat. On les retrouve au début du roman dans un tableau sordide et grotesque, membre viril coupé ! Notre duo ne va avoir que l'embarras du choix concernant les suspects puisque les frères se comportaient en parfaites petites ordures, soignant ainsi une liste d'ennemis toujours renouvelée (on pense à des types sous les feux de l'actualité...).
   Encore une fois, rien de bien nouveau sous la pluie bretonne... mais il y a pourtant quelque chose qui fonctionne dans le roman (je l'ai lu en quelques jours et terminé en une soirée fébrile). Ce "quelque chose" tient en deux points : la structure narrative et la justesse psychologique. Le roman s'ouvre sur le journal d'une fillette que l'on va suivre durant tout le roman et qui vient rompre le déroulement de l'enquête - oui, comme dans le polar de V. Sten -. Le journal en question est suffisamment intriguant pour nous pousser toujours vers le chapitre suivant. J'ai d'ailleurs lu le plus vite possible les chapitres intercalés pour avancer dans la découverte du journal...
   Ce thriller propose également un portrait saisissant de l'évolution d'un criminel, il nous fait assister à la création d'un monstre. Ingrid Desjours est psycho-criminologue, elle a exercé durant un grand nombre d'années auprès de criminels sexuels et sait donc de quoi elle parle. J'ai trouvé l'aspect psychologique tout à fait intéressant et malgré quelques défauts, je range ce premier essai dans ma bibliothèque du côté des auteurs "à suivre". Elle prendra place près des grandes dames du polar britannique comme Minette Walters, spécialiste des "cuisines sanglantes" épicées de personnages tordus. Parfois cela pique un peu mais quand on aime ce qui a du goût...

18 commentaires:

  1. Ah chouette, il me semble qu'il est sur ma PAL depuis peu, je crois car j'en ai tellement que je m'y perds un peu. Dans tous les cas, si je ne l'ai pas je le retiens car cela fait un petit moment que je veux découvrir cette auteure.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Emma : contente de savoir que je ne suis pas la seule à avoir une PAL en surpoids ;-)

      Supprimer
  2. C'est pas du jeu de faire référence à Minette Walters !!! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Anne : ah, toi aussi tu apprécies ses menus ? ;-)

      Supprimer
  3. C'est vrai que le choix dans les livres offerts n'est jamais très affriolant. D'ailleurs, en voyant celui-là, nom de l'auteur + titre + couverture, j'aurais fait la moue. Comme quoi, il faut toujours aller au-delà de ses préjugés, on peut passer à côté de sacrés bonnes surprises.:-) Je note, me voilà intriguée maintenant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @A_girl : moui, moue dubitative tout d'abord, puis sourire en coin ensuite ;-)

      Supprimer
  4. Je ne m'attarde pas sur les offres "deux achetés, un offert", j'ai toujours l'impression qu'ils écoulent les invendus ! (où est le temps où on choisissait ce qu'on voulait ...)Tant mieux si tu es bien tombée, je le note à tout hasard, mais ma PAL est déjà bien pourvue côté polars.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Aifelle : je passe également souvent devant sans même regarder... et bien ici, j'ai bien fait de m'arrêter :-) Enfin, passer devant évite en effet de nourrir des PAL boulimiques ;-)

      Supprimer
  5. Pas trop envie de polars en ce moment mais ça va revenir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claudialucia : ça finit toujours par revenir quand on aime les polars !

      Supprimer
  6. connais pas même si le nom me dit vaguement quelque chose. Cette naissance d'un monstre me tente bien...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Violette : une très bonne surprise ! regarde chez ton libraire si il n'a pas quelques cadeaux qui traînent ;-)

      Supprimer
  7. Je ne connais pas du tout. Une heureuse surprise alors...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Philippe D : une découverte et une heureuse surprise alors... on ne boude pas son plaisir (qui en plus ici était gratuit !).

      Supprimer
  8. Je lis peu de polars en ce moment mais je note quand même !! :-) bon lundi, Margotte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @FondantGrignote : merci, à toi aussi :-)

      Supprimer
  9. Une auteure qui ne m'avait pas convaincue.

    RépondreSupprimer