lundi 2 avril 2018

Toni de Line Papin



Toni, c'est le nom du personnage principal de ce livre. Son histoire est racontée par Ezra, son cousin avec lequel il a été élevé. Ils ont passé tous deux de merveilleux moments au "Castel d'A**" où "toute la famille venait au début du mois d'août". Ce lieu de l'enfance et des vacances marquera à jamais les deux jeunes garçons et Toni cherchera ensuite à recréer l'ambiance magique de la "marionnette de souvenirs".
Alors que Toni a quatorze ans, il va vivre deux expériences fondatrices tout autant que destructrices, tout d'abord, il est confronté à une scène qu'il n'aurait pas dû voir et quinze jours plus tard, il perd sa mère. Il va alors s'enfoncer dans un deuil qui déteint sur la famille d'Ezra puisque son cousin va venir habiter avec eux.
"A y repenser, sa face portait déjà les catastrophes en elle. Elle avait la forme des secousses. Elle avait tout dit, à l'avance ; c'est pourquoi Anton n'a pas pleuré, pas une larme. Il y avait déjà les saillies pour dire."
Après le lycée, les deux jeunes gens partent pour faire leurs études supérieures à Berlin. C'est là que Toni "le météore" va se réveiller. Car il a toujours des idées surprenantes et géniales. Ainsi, au lieu de suivre leurs cours, ils vont aménager un espace désaffecté pour en faire un "palais", haut lieu de la vie nocturne de la capitale allemande.
Et c'est bien le thème central de ce roman, les lendemains qui chantent (ou qui déchantent...). Il analyse avec finesse les ressorts de l'énergie de la jeunesse, il brosse le portrait d'un lieu où la jeunesse se ressource mais aussi un lieu qui peut devenir mortifère.
Toni est un beau roman d'adolescence, qui évoque avec une grande délicatesse la force des souvenirs. J'avais lu avec plaisir le premier roman de Line Papin, L’Éveil, qui a obtenu le prix de la Vocation 2016. Ce deuxième roman confirme le talent de cette toute jeune romancière, elle a seulement 23 ans, et une belle carrière littéraire devant elle !
Merci aux éditions Stock pour ce nouveau partenariat.

24 commentaires:

  1. Impressionnant ces jeunes auteurs tout de même ! Bon le thème de ce roman-ci ne me parle pas trop mais je suis toujours admirative du talent des jeunes écrivains.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @A_Girl : premier roman à 20 ans, 2e à 23, cela impressionne c'est vrai !

      Supprimer
  2. 23 ans et déjà deux romans ! C'est prometteur !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claudialucia : oui, d'autant plus qu'elle a déjà une belle écriture !

      Supprimer
  3. même si je suis un peu comme A_girl, tu donnes envie!

    RépondreSupprimer
  4. Je n'ai pas très envie d'un roman d'apprentissage en ce moment, mais l'auteure a l'air prometteuse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Aifelle : je ne suis pas fan de ce genre de roman d'habitude mais celui-ci se laisse vraiment bien lire... et puis, j'aime bien suivre les auteurs et j'étais contente de lire le 2e opus de cette jeune romancière.

      Supprimer
  5. Un sujet qui ne me tente pas, mais une auteure que je découvrirai sans doute avec son prochain roman.

    RépondreSupprimer
  6. Pareil qu'Aifelle. En plus, certains aspects ont l'air assez sombres... j'attendrai ta prochaine critique avec impatience ! :-) au fait, pour info, as-tu que Lou et Hilde organisent un RAT "Japon" ce mois-ci ? je n'y participerai pas mais ça peut être tentant !! :-) à+ Margotte!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @FondantGrignote : oui, j'ai vu pour le RAT ! J'espère bien pouvoir en profiter cette fois-ci. Sans toi ? dommage :-( A+

      Supprimer
    2. Chic chic, tu vas participer Margotte ?!! As tu beaucoup d'auteurs ou d'autrices japonais sur ta pal ? Moi pas énormément mais j'ai du bon ;-)

      Supprimer
    3. @L'Or : oui, je vais essayer ! En plus, j'ai deux petits romans japonais dans ma PAL du Moyen Âge ;-)

      Supprimer
  7. je n'en ai pas encore entendu parler, pourtant déjà deux romans à l'actif de cette écrivaine ..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Luocine : oui, le premier est même en poche ;-)

      Supprimer
  8. Je tenterai peut-être le poche pour commencer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Moustafette : il était bien agréable à lire, le premier et tu ne risques rien avec la version poche ;-)

      Supprimer
  9. Le sujet ne m'attire pas trop, j'imaginais tout à fait autre chose pour ce roman (que j'avais repéré chez Stock) je ne sais pas pourquoi ^_^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @L'Or : a priori, ce n'était pas un sujet qui m'attirait, tout comme toi. Et pourtant, l'écriture a fait le reste, ce qui est plutôt bon signe ;-)

      Supprimer
  10. C'est encore moi, je voulais te dire que je m'inscris à ton challenge Nordique et te donne le lien vers mon premier billet qui est programmé pour demain matin ;
    https://lorouge.wordpress.com/2018/04/06/snjor-de-ragnar-jonasson/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @L'Or : cool ! Je vais noter ça de suite avant d'aller te lire (dans quelle catégorie souhaites-tu t'inscrire ?). Bon we !

      Supprimer
  11. J'ai souvent peu d'affinités avec les très jeunes auteur(e)s (en fait je me méfie un peu), mais ce que vous en dites confirmera que j'ai tort, sans doute ? La presse est élogieuse sur premier roman.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Christw : dans ce domaine, depuis que j'ai lu C. Coulon, je ne regarde plus l'âge ;-)

      Supprimer