vendredi 18 mars 2011

The Molly Maguires de Martin Ritt

Dans le cadre du Festival des Eternels de Télérama, j'ai vu au cinéma The Molly Maguires, de Martin Ritt (États-Unis, 1970). 1876, en Pennsylvanie. Dans les mines de charbon, des mineurs sans défense sont exploités sans vergogne pour les besoins de l'industrialisation en plein essor. Seul brin d'espoir face à leurs conditions de vie et de travail très difficiles, les “Molly Maguires”. Il s'agit d'une société secrète qui venge par la violence les injustices faites aux ouvriers. La police, excédée par les derniers actes violents commis par le groupe, décide d'infiltrer l'organisation. Elle dépêche alors un détective qui s'infiltre parmi les mineurs et réussit à entrer en contact avec eux…
 
Mon avis :
Un film magnifique. Tout d'abord par la force de son sujet : la dignité au travail. Jusqu'à quel moment peut-on supporter des conditions de travail qui relèvent de l'exploitation éhontée ? Quels moyens d'action face aux inégalités au travail ? Ce film pose peut-être plus de questions qu'il ne donne de réponses définitives, et là réside sa force. Sa beauté provient aussi de l'empathie avec laquelle les mineurs sont filmés. À l'heure où l'on se suicide en France pour cause de souffrance au travail, voilà une œuvre salutaire que l'on devrait diffuser à grande échelle….

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire